L’assèchement des murs

Pourquoi procéder à l’assèchement des murs ?

assechement-des-mursLes problèmes d’humidité dans le bâtiment peuvent apparaître en raison de différents facteurs. Il peut s’agir d’une condensation trop importante de l’humidité contenue dans l’air, en raison d’un manque de ventilation, ou d’un mode de vie favorisant la production de vapeur d’eau. Il peut s’agir aussi d’infiltrations ou d’un dégât des eaux, causés par un phénomène ponctuel ou général. Mais la plupart du temps, l’humidité dans les murs est due aux remontées capillaires, appelées aussi « humidité ascensionnelle ». Seul un diagnostic professionnel pourra déterminer la cause exacte du problème d’humidité et par conséquent, préconiser le traitement adapté.

Si l’humidité provient des remontées capillaires, c’est que le bâtiment souffre d’un manque d’étanchéité à la base des murs, au niveau des fondations. En effet, lorsque les parois sont en contact direct avec le sol, l’eau contenue dans celui-ci remonte dans la maçonnerie. Les nappes phréatiques provoquées par les pluies exercent une pression sur l’eau qui remonte dans les murs par capillarités. L’eau se fraie un chemin au cœur des matériaux de construction et se répand dans toute l’épaisseur des parois. Le mur est alors gorgé d’eau et des problématiques importantes peuvent alors être constatées : apparition de champignons et de moisissures, décollement des peintures et enduits, diverses tâches et salissures…

L’assèchement des murs est alors indispensable pour traiter les parties du bâtiment qui souffrent de remontées capillaires et résoudre définitivement le problème d’humidité. L’assèchement des murs est une technique professionnelle et définitive, contrairement aux peintures « anti-humidité » que l’on trouve en grandes surfaces et qui ne font que couvrir l’humidité sans l’éliminer, ni en traiter la cause.

La technique d’assèchement des murs

Technichem, spécialiste du traitement de l’humidité depuis 25 ans, a développé un procédé d’assèchement des murs professionnel qui apporte une solution définitive à l’humidité ascensionnelle dans le bâtiment. Notre procédé et nos produits d’assèchement des murs, issus de la recherche en laboratoire et certifiés SOCOTEC, bénéficient de toutes les garanties d’un traitement professionnel.

assechement-des-murs-technichem

Préparation des supports à traiter

Avant de procéder à l’assèchement des murs, il faut commencer par retirer les plinthes et lambris. Supprimer ensuite, sur toute la partie basse des parois, les peintures et enduits contaminés par l’humidité.

Assèchement des murs : mise en œuvre

L’assèchement des murs consiste tout d’abord à forer une série de trous dans le bas des murs, à environ 10 à 15 cm de hauteur. La profondeur des trous doit être de 80 % de l’épaisseur de la paroi. Procéder ensuite à l’injection de notre produit hydrofuge de masse.

La résine, injectée sous pression, se répand dans toute la profondeur de la paroi, dans les interstices du matériau. En se solidifiant, cette résine permet l’assèchement des murs en créant une véritable barrière étanche contre l’humidité ascensionnelle. Le mur devient alors imperméable à l’eau remontant du sol, tout en conservant le pouvoir « respirant » du matériau de construction.

L’assèchement des murs peut alors se faire progressivement par évaporation de l’eau contenue dans l’épaisseur de la paroi. L’assèchement des murs peut alors prendre plusieurs mois en fonction du contexte (épaisseur, température de la pièce, qualité de la ventilation…).

Traitement du salpêtre

L’eau contenue dans la maçonnerie est chargée en sels hygroscopiques apportés par les remontées capillaires. Or ces sels migrent naturellement vers la surface des parois et entrainent la formation de salpêtre sous la forme de traces blanchâtres.

Ce phénomène doit absolument être traité car le salpêtre empêche la fixation des nouveaux enduits.

Toutefois, il est préférable d’attendre que l’assèchement des murs soit terminé pour traiter le salpêtre correctement.

Après l’assèchement des murs

Après l’assèchement des murs, lorsque sa teneur en eau est inférieure à 5 %, il est alors possible d’effectuer les travaux de finition.

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre