Améliorer l’étanchéité des murs et façades

Les façades nous protègent des intempéries et contraintes extérieures, et sont par là même soumises à des agressions continues : la pluie, le gel, le ruissellement mais aussi la pollution, les souillures et les graffitis contribuent à la dégradation progressives des surfaces exposées.

L’étanchéité des murs et façades mise à rude épreuve

L’eau pénètre dans les matériaux des façades, que ce soit par contact direct dans le cas de pluies battantes, par gravité en cas de ruissellement sur des murs fissurés, ou simplement par capillarité. Ces infiltrations dues à la diminution de l’étanchéité des murs peuvent avec le temps provoquer d’importants dégâts, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du bâtiment : les matériaux de construction comme le plâtre et la pierre se gorgent d’eau, s’émiettent, se couvrent de champignons et peuvent porter le problème de l’humidité jusqu’à l’intérieur. C’est souvent là qu’on prend conscience de l’ampleur du problème, quand le papier peint se décolle, que le bois pourrit et que la peinture et le plâtre des murs s’écaillent.

Renovation de facade Technichem

D’autres conséquences, moins visibles mais tout aussi ravageuses peuvent être observées. A long terme, c’est toute la structure du bâtiment qui est fragilisée par l’humidité ; la charpente et la toiture notamment peuvent perdre en résistance, d’autant que des champignons comme la mérule peuvent se développer dans le bois et proliférer, rongeant les plinthes, boiseries, parquets et charpentes, mettant en danger la structure même de la maison ou de l’immeuble. L’humidité dans la maison peut aussi être responsable de problèmes de santé comme l’asthme ou certaines allergies.

Le nettoyage de façade, un geste indispensable

Pour rénover une façade, la protéger de l’humidité et assurer l’étanchéité des murs, il convient tout d’abord de procéder à un nettoyage en profondeur. Seul un décapage par brossage et un lavage sous pression permet d’éliminer les résidus d’anciens traitements, ainsi que la saleté et les particules présentes en surface. Les murs doivent ensuite être décontaminés en profondeur pour débarrasser les matériaux d’éventuels micro-organismes, moisissures et mousses. Enfin, lorsque les supports sont trop friables, le recours à un produit consolidant peut être nécessaire pour stabiliser les supports avant leur traitement.

Les traitements hydrofuges de façade

Hydrofuge facade - TechnichemPour garantir l’étanchéité des murs de façon durable, il convient de protéger les façades de l’humidité, du gel et des agressions extérieures avec une peinture hydrofuge qui va imperméabiliser les surfaces, ralentir la formation de mousses et même retarder l’encrassement grâce à ses propriétés oléofuges. Les hydrofuges sont aussi anti-pollution, laissent respirer les surfaces et protègent contre les risques de fissure. Certains comme le TECHNICHRYL Siloxane sont en outre renforcés d’une dose « perlante » qui renforce les propriétés hydrophobes du produit et confère au mur des caractéristiques auto-nettoyantes.

Pour choisir l’hydrofuge le plus adapté, il convient d’évaluer les contraintes propres aux supports et aux matériaux, ainsi qu’à l’environnement du chantier : les surfaces sont-elles sèches, ou humides ? Poreuses ou non ? Des joints frais sont-ils présents ?..
Deux principaux types d’hydrofuges de façade existent : les hydrofuges en phase solvant et les hydrofuges en phase aqueuse.

  • Les hydrofuges à base de solvant sèchent rapidement et peuvent être appliqués sur des couches plus anciennes, mais ne s’utilisent que sur des supports secs et peuvent se révéler nocifs. De plus ils sont inadaptés aux supports alcalins tels que les enduits ou bétons fraîchement réalisés.
  • Les hydrofuges en phase aqueuse peuvent quant à eux s’appliquer sur support sec ou humide, sont inodores et non inflammables et peuvent s’utiliser sur support alcalin, mais ils ne peuvent être utilisés sur un support déjà hydrofugé précédemment et plusieurs couches successives (frais sur frais) sont nécessaires, sans compter que des pluies survenant dans les deux heures suivant l’application peuvent suffire à lessiver le produit.
  • Il existe aussi des peintures hydrofuges colorées (TECHNICRYL SILOXANE) pour la coloration ou la rénovation des surfaces en béton, maçonnerie, fibrociment ou crépis. Leurs propriétés hydrophobes, algicides et anti-pollution permettent d’allier esthétique et entretien pour assurer l’étanchéité des murs à long terme. Chez Technichem la peinture hydrofuge est disponible en 48 teintes pastels satinées, mais il est aussi possible d’opter pour la version blanche et de la teinter à l’aide d’une machine à teinter et d’un colorant universel.

Mise en œuvre pour garantir l’étanchéité des murs

Les chantiers de façade demandent l’intervention d’un professionnel qui va évaluer les produits les plus adaptés en fonction du support à traiter et de l’environnement des murs concernés. L’application d’un hydrofuge requiert en outre un nettoyage et un assainissement préalable des surfaces, et quelques interventions doivent être envisagées pour reboucher les fissures, s’occuper des joints effrités et protéger les vitres et châssis.

Les traitements sont ensuite appliqués à la brosse, au rouleau ou au pistolet en deux ou trois couches pour permettre une saturation du support et une migration en profondeur qui assurera la longévité de la protection hydrofuge et un renforcement durable de l’étanchéité des murs traités.

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre