Champignons et mérules

Origines du champignon mérule

Ce champignon peut être présent dans les bâtiments des régions tempérées et n’existe pas en milieu naturel. Il se développe grâce à ses spores ou ses fragments mycéliens. La dissémination est assurée par l’homme et les objets qu’il transporte, comme les matériaux de récupération.

En condition favorable (obscurité, température propice) et sur un substrat adéquat (bois humide, maçonnerie ), les spores germes. Des filaments de quelques microns de diamètre, les hyphes, se développent pour constituer la structure du champignon. Ils permettent le transport de l’eau et des nutriments nécessaires au développement du mycélium qui pourra prendre différentes formes. Au stade « adulte », le mycélium donne un carpophore (organe de fructufication) qui générera des spores à son tour.

Des dégradations importantes

Les éléments constitués de bois dans le bâtiment sont les plus concernés.
Le mérule a besoin notamment de cellulose et de lignite pour subsister. Les composants présents dans le bois et la cellulose.

La cellulose du bois est détruite par la mérule. Les réactions enzymatiques provoquent alors une élévation des teneurs en eau, qui favorise d’autant plus le développement du champignon.
Se développant tout d’abord cachée et évoluant discrètement, la mérule peut se développer de plusieurs mètres par an. Après le bois, elle s’attaque aux maçonneries, plâtres, etc.

Outre l’humidité excessive due à la digestion du bois par le champignon, la mérule provoque de nombreuses dégradations :

  • Courbure, voire torsions des boiseries (plinthes, lambris)
  • « Pourriture cubique » des éléments en bois
  • Ramollissement, coloration brune du bois
  • Affaiblissement des planchers ou plafonds pouvant mener à leur effondrement
  • Odeur de champignon
  • Présence de mycélium, petite touffe de mousse blanchâtre
  • Présence de fins filaments formant un réseau
  • Présence de carpophores en forme de console
  • Présence de poussière rouge ultra fine (spores), déposée sur les surfaces horizontales

Ces champignons peuvent être éradiqués uniquement par l’application d’un traitement spécifique.