Murs enterrés : l’humidité dans la cave et les locaux enterrés

Cave humide : quelles en sont les causes ?

L’humidité dans la cave est principalement due à l’eau de pluie qui s’accumule dans le sol et qui pénètre dans les murs. Les locaux enterrés manquant d’aération, l’humidité s’infiltre progressivement dans les murs pour y stagner et s’évaporer. Le risque est encore plus élevé dans le cas des fondations bâties sur une nappe phréatique. Une étude approfondie permet alors de déterminer avec exactitude les origines de l’humidité afin de pouvoir trouver le traitement adéquat. Elle se base à la fois sur les aspects géologiques (principalement la nature du sol) ainsi que sur la qualité des murs enterrés.

Les effets de l’humidité dans la cave et dans les murs enterrés

Une humidité non traitée peut causer plusieurs dommages à la construction mais aussi à la santé des occupants de la maison. D’abord, les enduits risquent de s’écailler et les joints de se décoller. Des moisissures et champignons peuvent également se former. Ce qui va inévitablement détériorer les murs et les objets entreposés dans le local (rouille, salpêtre…).

Par ailleurs, l’humidité peut se propager dans les niveaux supérieurs de la maison par remontées capillaires. Les parois seront de ce fait plus fragiles, réduisant considérablement la fiabilité de la construction. A cela s’ajoutent les odeurs qui sont particulièrement incommodantes lorsque le sous-sol fait office de pièce à vivre.

Il existe plusieurs moyens et produits pour traiter efficacement l’humidité des murs enterrés. Les solutions proposées par Technichem permettent d’intervenir à l’intérieur de la construction. Le traitement externe est très contraignant et rarement préconisé. Ce choix relève des résultats des études techniques menées sur place.