D’où provient le salpêtre ?

Qu’est ce que le salpêtre ?

Il s’agit d’un dépôt blanchâtre sur les murs qui ne peut pas être simplement traité grâce à un nettoyage. Un simple coup d’éponge ou de peinture ne fera que ralentir sa sa réapparition.

L’eau contenue dans les sols en contact avec les fondations remonte dans les murs par remontée capillaire en entraînant avec elle les sels solubles (ou hygroscopiques).

Salpêtre sur un mur

 

Le salpêtre apparaît :

  • Sur les murs intérieurs ;
  • Sur les murs en pierre ;
  • Sur le plâtre en contact avec les murs ;
  • Sur les briques ;
  • Sur les peintures ;
  • Derrière les enduits ;
  • Derrière les lambris ;
  • Etc…

Les fondations en contact avec les sols sont naturellement chargées en sels minéraux (chlorure, nitrate, sulfate) appelés sels hygroscopiques.
Ces minéraux migrent dans les murs avec l’humidité ascensionnelle (ou remontées capillaires) et viennent s’ajouter à ceux présents dans les matériaux de construction.
Cette pathologie doit impérativement être traitée.

Les conséquences du salpêtre

Si le salpêtre se cristallise quand l’eau s’évapore, il va également redevenir soluble au contact de l’humidité, de la condensation sur les murs. En effet, les sels vont capter l’humidité ambiante et se gorger d’eau jusqu’à redevenir solubles.

La présence de salpêtre a des conséquences nuisibles sur la tenue des revêtements et des finitions qui ont tendance à se décoller en surface des murs. Le salpêtre endommage ainsi les enduits extérieurs et intérieurs, les papiers peints, les finitions, etc. Il peut également faire pourrir le bois et transformer une partie des pierres en poudre (pulvérulence des pierres).

Le traitement des remontées capillaires qui sont à l’origine du phénomène ne peut à lui seul régler le problème. En effet, les sels maintiennent l’humidité en surface même quand le mur est sec.

Comment l’éliminer ?

Le traitement de la source de l’humidité est indispensable pour effectuer correctement le traitement du salpêtre, qui vient en complément pour traiter les sels. Il est donc indispensable de traiter la cause de l’humidité, avant de réaliser un traitement anti salpêtre. Dans le cas d’un assèchement de mur, il faudra attendre que le mur soit totalement sec avec de traiter les sels.

Les étapes du traitement anti salpêtre

Le procédé sera effectué en plusieurs étapes :

  • Élimination des matériaux dégradés : les enduits et plâtres endommagés sont retirés, les résidus de salpêtre brossés.
  • Assèchement des murs par procédé d’injection de résine hydrophobe.
  • Traiter le mur contre les sels hygroscopiques, une fois que l’eau contenue dans le mur se soit évaporée.

Deux procédés possibles

Le traitement peut être effectué de deux manières :

  • A l’aide d’un procédé chimique, par saturation des matériaux avec injection ou pulvérisation d’un convertisseur de sel.
  • A l’aide d’un procédé physique, par une application à la brosse d’une résine qui crée une barrière anti-salpêtre.

Après le traitement et le séchage du mur (moins de 5 % de teneur en eau), les finitions peuvent être effectuées.