Protéger les murs contre les graffitis

On observe ces dernières années une recrudescence du vandalisme visant les bâtiments publics et privés. Qu’il s’agisse de commerces, de monuments historiques ou d’habitations, tous sont exposés au risque croissant de dégradations comme les badigeonnages, tâches et graffitis réalisés au marqueur indélébile, à la peinture cellulosique ou polyuréthane. Ce sont ainsi plus de 285.000 m2 de murs qui ont dû être effacés rien qu’en 2011 à Paris.

Traitement anti graffitis

L’importance de recourir à des traitements préventifs anti-graffiti

Il va sans dire qu’au-delà de la nuisance esthétique et de principe, ces actes de malveillance ont aussi un coût : celui des interventions de nettoyage nécessaires pour remettre en état les surfaces souillées. Et quand on sait que certains supports, fragiles ou poreux, ne peuvent subir de nettoyage abrasif comme le sablage sans être irrémédiablement altérés, on comprend mieux les enjeux des traitements préventifs anti-graffiti.

Les vernis anti-graffiti permettent d’agir de façon préventive pour préserver le patrimoine immobilier. Leur application permet de protéger les supports sans en modifier l’aspect, et d’éliminer plus aisément les tâches et tags ultérieurs sans devoir utiliser de techniques et produits trop agressifs pour les surfaces traitées.

Le principe d’action des différents vernis anti-graffiti

Les traitements anti-graffiti qui peuvent être mis en œuvre sont de plusieurs types. Certains forment un film de surface et d’autres, particulièrement recommandés dans le cas de matériaux poreux comme la brique ou la pierre, pénètrent la structure porométrique de la surface traitée.

Les traitements combinent parfois plusieurs actions, afin d’obtenir le résultat le plus adapté à la surface à traiter. On peut ainsi recourir à des produits ayant une action bouche-pores pour colmater les pores et capillaires des supports, une action oléophobe ou enfin une action filmogène pour former un film protecteur de surface.

Il convient également de choisir entre un traitement réversible (A301 Technifond et A302 Techniguard +) et un traitement permanent (A303 Technifond PU 2 K). Le traitement anti-graffiti réversible est particulièrement recommandé pour les bâtiments et monuments classés car son impact sur l’aspect du support en matière de brillance et de tonalité est limité. Toutefois le vernis, moins résistant, devra être appliqué à nouveau après chaque nettoyage. Pour les bâtiments à risque d’une valeur historique ou artistique moindre, on préférera recourir à un vernis anti-graffiti permanent qui, bien que modifiant un peu l’aspect des surfaces traitées, résistera aux nettoyages successifs.

Comment choisir sa protection anti-graffiti ?

Pour choisir le type de traitement le plus adapté à votre bâtiment, il faut évaluer avec attention différents facteurs :

  • Le degré de risque de vandalisme de l’édifice selon la fréquence des graffitis précédemment observée et la situation de la surface concernée (à l’intérieur ou à l’extérieur, protégée par une enceinte ou des caméras, à hauteur d’homme ou surélevée…) ;
  • Le type de bâtiment et son caractère historique ou artistique remarquable ;
  • La porosité et la fragilité des matériaux ;
  • L’importance de la préservation de leur aspect ou de leur perméabilité à la vapeur d’eau ;
  • Etc.

Ce n’est qu’en prenant en compte tous ces facteurs qu’on pourra définir la meilleure solution anti-graffiti à adopter.

Des solutions professionnelles complètes

Une réflexion globale

La mise en œuvre d’un traitement anti-graffiti ne repose pas uniquement sur l’application d’un vernis anti-graffiti sur les surfaces à protéger. Il s’agit d’un travail global de réflexion et de prévention des risques qui s’appuie sur l’étude des facteurs environnementaux et architecturaux des bâtiments à traiter et sur une préparation soignée des supports. Nettoyage complet, élimination des restes de vernis et des mousses éventuelles, assainissement des joints et colmatage des fissures viennent s’ajouter à l’élimination des graffitis existants pour créer une base propre et saine avant l’application du vernis de protection.

Mise en oeuvre

Le traitement anti-graffiti est ensuite seulement appliqué à la brosse, au rouleau ou par pulvérisation, en autant de couches que nécessaire pour assurer l’étanchéité préventive des surfaces. Les professionnels du réseau TECHNICHEM sont en mesure de proposer un diagnostic complet, non seulement en matière de protection anti-graffiti, mais aussi plus généralement au sujet de la préservation globale des édifices, en partageant leur expertise en matière d’humidité ou de protection anti-pollution, anti-poussière ou encore antigel.

Humidite - Anti graffitis
Application par pulvérisation

 

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre