La peinture pour toiture

Pourquoi une peinture pour toiture ?

peinture-toiture-mousseLa toiture est certainement la partie d’un bâtiment la plus exposée aux agressions extérieures. Les matériaux de couverture sont en effet en permanence sujets aux conditions environnementales et aux aléas climatiques. La pluie, la grêle, le gel ou encore les rayons UV peuvent à la longue détériorer les matériaux et provoquer des dégâts plus ou moins importants. La pollution, la poussière et divers agents atmosphériques peuvent également contribuer à abîmer le toit d’un bâtiment.

L’humidité des matériaux de couverture provoque la prolifération de mousses, algues, lichens et autres micro-organismes nuisibles aussi bien à l’état du toit qu’à l’esthétique du bâtiment.

L’utilisation d’une peinture toiture professionnelle protège les matériaux de couverture de l’humidité et de la pollution, tout en leur redonnant une nouvelle jeunesse. La peinture pour toiture est spécialement conçue et adaptée aux matériaux utilisés pour la couverture d’un bâtiment dont elles améliorent l’étanchéité.

Avant l’application d’une peinture toiture

L’application d’une peinture toiture doit être faite sur un support propre, sain et en bon état. Il est vivement conseillé, avant d’appliquer votre peinture toiture, de remplacer les tuiles cassées et de réparer les joints abîmés afin d’éviter toutes infiltrations d’eau.

Le nettoyage du toit est indispensable pour débarrasser les matériaux des mousses, algues et lichens en surface. Le nettoyage peut être réalisé mécaniquement ou bien à l’aide d’un agent de nettoyage chimique qui permet le « décollement » facile et rapide de toutes les impuretés.

Mais le nettoyage en surface ne suffit pas pour bénéficier de toute la protection d’une peinture toiture durablement. Il est également nécessaire d’assainir les matériaux de couverture en profondeur pour éliminer les micro-organismes incrustés et qui peuvent favoriser la réapparition de nouvelles mousses. Pour assainir en profondeur, il est recommandé de traiter les matériaux de couverture avec un produit anti-mousse toiture curatif et préventif tel que le TECHNICIDE+ ou le TECHNICIDE+ CONCENTRE, un algicide, fongicide et bactéricide prêt à l’emploi.

peinture-toiture

Les différents types de peinture toiture

Technichem a développé toute une gamme professionnelle pour la protection et la rénovation de toiture, offrant des propriétés et une efficacité bien plus performantes qu’une simple peinture toiture traditionnelle.

L’Hydrofuge coloré

Le TECHNIROC AQUA DUO+ est une protection colorée pour toiture. Grâce à ses propriétés hydrofuges, cette peinture pour toiture prolonge la vie de votre toit en retardant l’apparition de nouvelles mousses. Son durciceur incorporé renforce les matériaux et améliore leur robustesse.

Disponible en 6 coloris standards, cette peinture toiture est particulièrement adaptée à la coloration des tuiles en terre cuite, tuiles béton…

La peinture toiture

La peinture toiture TECHCOLOR NANO est destinée à la rénovation et à la coloration des éléments en fibre-ciment, asbeste ciment, ardoise artificielle…

Formulée à base d’une technologie nanométrique, cette peinture toiture offre une excellente pénétration et une très bonne adhérence de la couleur. Elle protège contre la formation de mousses, algues et lichens.

Prêt à l’emploi, le TECHCOLOR NANO existe en 6 teintes différentes.

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

 

La peinture pour façade

Peinture de façade : Rénover et protéger.

Protection et peinture pour facadeL’aspect extérieur d’un bâtiment est sans aucun doute la première impression que l’on se fait d’un immeuble ou d’une maison. La propreté des façades, leur état, mais aussi leur teinte influent directement sur l’esthétique et l’aspect général du bâtiment.

La peinture d’une façade doit donc non seulement améliorer sa qualité esthétique, mais également la protéger durablement. En effet, la partize extérieure des murs est exposée en permanence aux intempéries, aux rayons UV, à la pollution, à la poussière et à divers agents atmosphériques. Ces agressions, directement liées aux conditions environnementales, accélèrent la dégradation des matériaux et peuvent à la longue, provoquer des dégâts importants.

La pluie, la grêle ou les effets du gel favorisent les infiltrations d’eau et le développement de micro-organismes végétaux ou de champignons. Des traces verdâtres ou noires apparaissent progressivement jusqu’à dénaturer totalement la couleur d’origine, donnant une impression de saleté et de vétustés. Une peinture de façade professionnelle ne doit pas simplement colorer, mais aussi protéger les murs de l’humidité.

Technichem, fabricant de peinture façade professionnelle

Technichem, spécialiste de l’humidité depuis plus de 25 ans, vous propose des solutions professionnelles de peinture façade développées par une équipe d’experts et conçus dans nos laboratoires. Toutes nos gammes de protections colorées sont certifiées par des organismes indépendants et subissent régulièrement des contrôles qualité strictes et rigoureux.

Utiliser une peinture de façade Technichem est pour vous la garantie d’un produit professionnel de qualité, reconnu depuis de longues années par de très nombreux applicateurs, aussi bien en France qu’à l’étranger.

La peinture façade siloxane

La gamme TECHNICRYL SILOXANE est une peinture de façade acrylique et satinée. Facile à appliquer, elle s’utilise comme une peinture traditionnelle, au rouleau, à la brosse ou à l’aide d’un pistolet pulvérisateur. Ses propriétés hydrofobes protègent les matériaux des intempéries et de l’humidité. La composition chimique de notre peinture façade professionnelle évite le développement de mousses, algues et micro-organismes. La poussière et les sallissures ne s’accrochent plus et le nettoyage devient facile et rapide. La peinture façade Technichem ne s’écaille pas et laisse respirer le support.

En dernière couche, ajouter une DOSE PERLANTE au TECHNICRYL SILOXANE pour une tension superficielle inférieure à 20mN/m.

Disponible en 48 coloris, la peinture de façade Technichem peut aussi être utilisée en base blanche sur une machine à teinter avec des colorants universels.

Peinture pour facade

Propriétés de la peinture façade siloxane

  • Peinture façade hydrofobe : l’eau ne pénètre pas dans le matériau.
  • Réduit l’encrassement et le dépôt de sallissures.
  • Facilite le nettoyage.
  • Evite la prolifération de champignon, moisissures et algues.
  • Protège de la pollution.
  • Laisse respirer les matériaux de construction.
  • Tenue et protection longue durée.
  • Convient parfaitement à la maçonnerie, au béton, au ciment, au crépi ou au fibrociment.

 

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

 

L’assèchement des murs

Pourquoi procéder à l’assèchement des murs ?

assechement-des-mursLes problèmes d’humidité dans le bâtiment peuvent apparaître en raison de différents facteurs. Il peut s’agir d’une condensation trop importante de l’humidité contenue dans l’air, en raison d’un manque de ventilation, ou d’un mode de vie favorisant la production de vapeur d’eau. Il peut s’agir aussi d’infiltrations ou d’un dégât des eaux, causés par un phénomène ponctuel ou général. Mais la plupart du temps, l’humidité dans les murs est due aux remontées capillaires, appelées aussi « humidité ascensionnelle ». Seul un diagnostic professionnel pourra déterminer la cause exacte du problème d’humidité et par conséquent, préconiser le traitement adapté.

Si l’humidité provient des remontées capillaires, c’est que le bâtiment souffre d’un manque d’étanchéité à la base des murs, au niveau des fondations. En effet, lorsque les parois sont en contact direct avec le sol, l’eau contenue dans celui-ci remonte dans la maçonnerie. Les nappes phréatiques provoquées par les pluies exercent une pression sur l’eau qui remonte dans les murs par capillarités. L’eau se fraie un chemin au cœur des matériaux de construction et se répand dans toute l’épaisseur des parois. Le mur est alors gorgé d’eau et des problématiques importantes peuvent alors être constatées : apparition de champignons et de moisissures, décollement des peintures et enduits, diverses tâches et salissures…

L’assèchement des murs est alors indispensable pour traiter les parties du bâtiment qui souffrent de remontées capillaires et résoudre définitivement le problème d’humidité. L’assèchement des murs est une technique professionnelle et définitive, contrairement aux peintures « anti-humidité » que l’on trouve en grandes surfaces et qui ne font que couvrir l’humidité sans l’éliminer, ni en traiter la cause.

La technique d’assèchement des murs

Technichem, spécialiste du traitement de l’humidité depuis 25 ans, a développé un procédé d’assèchement des murs professionnel qui apporte une solution définitive à l’humidité ascensionnelle dans le bâtiment. Notre procédé et nos produits d’assèchement des murs, issus de la recherche en laboratoire et certifiés SOCOTEC, bénéficient de toutes les garanties d’un traitement professionnel.

assechement-des-murs-technichem

Préparation des supports à traiter

Avant de procéder à l’assèchement des murs, il faut commencer par retirer les plinthes et lambris. Supprimer ensuite, sur toute la partie basse des parois, les peintures et enduits contaminés par l’humidité.

Assèchement des murs : mise en œuvre

L’assèchement des murs consiste tout d’abord à forer une série de trous dans le bas des murs, à environ 10 à 15 cm de hauteur. La profondeur des trous doit être de 80 % de l’épaisseur de la paroi. Procéder ensuite à l’injection de notre produit hydrofuge de masse.

La résine, injectée sous pression, se répand dans toute la profondeur de la paroi, dans les interstices du matériau. En se solidifiant, cette résine permet l’assèchement des murs en créant une véritable barrière étanche contre l’humidité ascensionnelle. Le mur devient alors imperméable à l’eau remontant du sol, tout en conservant le pouvoir « respirant » du matériau de construction.

L’assèchement des murs peut alors se faire progressivement par évaporation de l’eau contenue dans l’épaisseur de la paroi. L’assèchement des murs peut alors prendre plusieurs mois en fonction du contexte (épaisseur, température de la pièce, qualité de la ventilation…).

Traitement du salpêtre

L’eau contenue dans la maçonnerie est chargée en sels hygroscopiques apportés par les remontées capillaires. Or ces sels migrent naturellement vers la surface des parois et entrainent la formation de salpêtre sous la forme de traces blanchâtres.

Ce phénomène doit absolument être traité car le salpêtre empêche la fixation des nouveaux enduits.

Toutefois, il est préférable d’attendre que l’assèchement des murs soit terminé pour traiter le salpêtre correctement.

Après l’assèchement des murs

Après l’assèchement des murs, lorsque sa teneur en eau est inférieure à 5 %, il est alors possible d’effectuer les travaux de finition.

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

 

Le démoussage toiture

Pourquoi recourir à un démoussage toiture ?

La toiture est exposée au soleil, aux intempéries, à la pollution et bien d’autres agressions externes. L’accumulation des feuilles mortes et autres résidus entraîne l’apparition de différents végétaux à savoir les mousses, les lichens, les champignons et les moisissures. Ils trouvent dans la toiture un environnement favorable pour se développer et se multiplier, encore plus si de grands arbres ombragent la toiture ou si le toit n’est pas assez incliné.

Demoussage toiture - Technichem

C’est l’aspect esthétique qui nous gêne en premier, on effectue donc un nettoyage superficiel de la toiture, chimique et/ou mécanique. Mais on ne se rend pas compte que ce qui est caché peut être plus grave. Et de ce fait, peu de gens ont recours au démoussage toiture.

Sur le long terme, les végétaux qui apparaissent sur la toiture s’infiltrent sous les tuiles et trouvent leur voie vers les matériaux de construction. Ils causent fissures et décalages entre les tuiles et rendent les matériaux plus poreux, donc moins étanches, entraînant les infiltrations d’eau.

Comme on a dit, un nettoyage de surface n’est pas suffisant. Il est nécessaire d’effectuer un démoussage toiture pour obtenir un assainissement en profondeur et prévenir la prolifération des mousses. La société TECHNICHEM propose ce type de traitement.

 

1ère étape du démoussage toiture : le nettoyage

La première étape du démoussage toiture est le nettoyage. Il faut débarrasser la surface de la toiture des lichens, mousses et champignons qui s’y sont installés. Deux possibilités se présentent dans ce cas, la première étant de réaliser un nettoyage mécanique à l’aide de l’eau de javel, du brossage et finalement du jet d’eau sous pression. Une autre méthode consiste à utiliser un produit anti-mousse toiture pour réaliser un démoussage toiture plus puissant. L’anti-mousse toiture C103 Techniclean de Technichem est un bon choix, il a la capacité de décrocher rapidement les mousses et les éliminer de la toiture.

2ème étape du démoussage toiture : l’assainissement

Un traitement pour assainir la toiture en profondeur

Après avoir nettoyé la surface de la toiture comme expliqué ci-dessus, il faut également nettoyer les façades et la structure intérieure de la toiture. On arrive donc à la deuxième étape du démoussage toiture qui est l’assainissement.

Ce sont en effet les végétaux qui se sont infiltrés en profondeur qui causeront l’humidité à long terme. Ces micro-organismes invisibles à l’œil nu disposent des conditions adéquates pour proliférer : température, pH et porosité des matériaux, entraînant avec le temps des dégâts à la maison. Heureusement qu’on peut éviter cela en réalisant un démoussage toiture complet incluant un assainissement en profondeur.

Les différentes formulations des produits anti-mousse

Les types de toitures diffèrent ainsi que la gravité de l’infection et les résultats cherchés par le client. De ce fait, les produits utilisés dans le démoussage toiture ont des formulations différentes et un usage distinct.

Certains produits sont dédiés au traitement de démoussage toiture curatif. Ils ont pour rôle de nettoyer la toiture en profondeur en éliminant les végétaux et les germes, mais ils ne préviennent pas leur réapparition. Ils sont hydrosolubles et donc éliminés par la pluie. Les produits utilisés pour le démoussage toiture préventif sont par contre insolubles, ils durent plusieurs années et empêchent le développement des moisissures et des mousses. Idéalement, un produit de démoussage toiture permet de faire les deux choses, il possède à la fois un pouvoir curatif et préventif qui offre un excellent résultat à long terme.

Les trois types de produits anti-mousse mis en vente sont :

  • Les désinfectants chlorés

Demoussage toiture - Techniclean Toitures

Ce sont des produits extrêmement efficaces pour le démoussage toiture, ils éliminent rapidement et entièrement les végétaux et moisissures. Mais ils n’ont aucun pouvoir préventif (produits hydrosolubles) et peuvent abîmer les objets métalliques à cause de leur effet oxydant. Le C103 TECHNICLEAN TOITURES en fait partie.

  • Les biocides de classe 1

Les biocides de classe 1 éliminent les mousses, lichens et champignons efficacement et permettent un démoussage toiture performant. Ceci grâce à leurs capacités fongicide, bactéricide et algicide dues à la présence d’un agent de type Amine Quartenaire. Cependant, ils ne sont pas des produits de démoussage toiture préventif.

  • Les biocides de classe 2

Les biocides de classe 2 sont bactéricides, algicides et fongicides en raison de leur teneur en Amine Quaternaire, mais contiennent aussi des composés fongicides et algicides non solubles permettant de faire un démoussage toiture curatif et préventif. Le C101 TECHNICIDE+ et le C102 TECHNICIDE+ CONCENTRE sont des biocides de classe 2.

Le choix du traitement de démoussage toiture dépend des caractéristiques du toit et de la nécessité ou non d’effectuer un traitement préventif ou curatif. Un expert peut évidemment évaluer la situation et vous proposer le bon produit et le bon traitement de démoussage toiture.

Outre le démoussage toiture, TECHNICHEM propose des traitements supplémentaires comme la peinture et l’hydrofuge pour renforcer encore plus la résistance de la toiture et la rendre plus jolie.

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

 

Le traitement hydrofuge toiture

Améliorer l’étanchéité d’une toiture

Pour conserver dans le temps les propriétés et l’étanchéité d’une toiture, l’entretien est primordial. Les intempéries, la pollution et la stagnation de l’humidité peuvent en effet, notamment en favorisant l’apparition et le développement de mousses et lichens, entraîner une augmentation de la porosité des surfaces et amoindrir l’étanchéité du toit. A terme, le risque d’infiltrations est réel. Le traitement hydrofuge de la toiture est donc essentiel pour conserver un toit en bon état et rallonger sa durée de vie.

Hydrofuge toiture sale

Avant l’application d’un hydrofuge toiture : nettoyer et assainir

Un traitement hydrofuge toiture est d’autant plus efficace que le toit a été nettoyé au préalable. Le nettoyage, qu’il soit mécanique ou chimique sous l’action de produits traitants, est indispensable pour éliminer les champignons, mousses et algues qui prolifèrent en surface. Avant l’application du traitement hydrofuge toiture, il est également recommandé d’assainir en profondeur pour décontaminer le toit et détruire l’ensemble des micro-organismes, même invisibles, qui pourraient s’incruster dans les matériaux de couverture et favoriser la reprise de l’infestation végétale. Si les traitements désinfectants curatifs ne permettent qu’un nettoyage ponctuel et temporaire, les produits de traitement préventif éliminent les mousses, algues et lichens tout en empêchant aussi leur réapparition à long terme.

Traitement de finition : un hydrofuge toiture pour améliorer l’étanchéité

Pour prolonger la durée de vie de votre toit, l’idéal est d’appliquer après les opérations d’assainissement, un traitement hydrofuge toiture de finition. Cette application va permettre de retarder la réapparition des diverses mousses et champignons et de renforcer les matériaux de couverture pour une meilleure étanchéité, tout en apportant une rénovation esthétique.

Une traitement de finition hydrofuge pour toiture protège la toiture contre la pollution, les intempéries et le gel, ralentit la formation de mousses et lichens et réduit l’absorption d’eau par les tuiles. Celles-ci s’encrassent aussi plus difficilement après l’application d’un hydrofuge toiture et la simple pluie suffit alors à les nettoyer. Les produits hydrofuge toiture contiennent en outre un durcisseur de surface qui renforce la cohésion des tuiles et augmente leur résistance à l’usure et à l’abrasion tout en les laissant respirer.

Les différents hydrofuges pour toiture

Un traitement hydrofuge toiture imprègne les matériaux poreux et les protège en profondeur durablement. Il existe toutefois deux types de traitements hydrofuge toiture : les traitements colorés et les traitements incolores.

Hydrofuge toiture - Technichem

Hydrofuge coloré (C201 TECHNIROC AQUA DUO +)

Notre hydrofuge toiture coloré, à la différence d’une simple peinture pour toiture, permet une imprégnation des tuiles et une coloration en profondeur qui garantissent une teinte uniforme et une bonne tenue dans le temps sans risque de décollement, écaillage ni fissuration. Diverses teintes existent, du rouge au noir en passant par le marron et le gris, pour donner un coup de neuf aux couvertures en tuiles béton ou terre cuite déjà anciennes, tout en les protégeant des outrages du temps.

Peinture hydrofuge pour toiture

Hydrofuge incolore (C202 TECHNIROC AQUA  3 EN 1)

Notre hydrofuge toiture incolore est la solution idéale pour traiter les tuiles en terre cuite ou béton, en ardoise naturelle ou artificielle. C’est un traitement d’imprégnation sans coloration qui va pénétrer les matériaux sans laisser de film après séchage et protéger les tuiles contre les intempéries, le gel et la mousse, et ainsi améliorer l’étanchéité de votre toit.

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

 

Humidité dans la maison

Les problèmes d’humidité sont très fréquents surtout dans les anciennes habitations. Les constructions récentes ne sont pas à l’abri pour autant en raison de la variété et de la complexité des causes. En effet, l’endroit où l’humidité est détectée n’est pas forcément l’origine du problème ce qui rend le diagnostic difficile.

Les conséquences sont aussi nombreuses et peuvent être menaçantes autant pour votre maison que pour votre santé, d’où l’intérêt de résoudre les problèmes en toute urgence.

Les différentes causes de l’humidité dans la maison

L’humidité due aux infiltrations

Les problèmes d’humidité sont souvent dus aux infiltrations d’eau, notamment l’eau de pluie. Différents défauts et dégradations de la construction sont à l’origine des infiltrations. Les plus connus sont les problèmes d’étanchéité du toit, les fissures dans les murs extérieurs ou intérieurs, les problèmes d’étanchéité des joints des fenêtres et les fuites de canalisation. L’excès de porosité des matériaux de construction et la différence de niveau de sol entre intérieur et extérieur sont aussi à l’origine des infiltrations, mais sont difficiles à identifier.

L’humidité due à la condensation

Humidite mur - Technichem

La condensation est un phénomène tout à fait naturel, mais peut se transformer en facteur d’humidité. Il s’agit de la transformation de la vapeur en eau au contact des surfaces froides. Les activités quotidiennes sont à l’origine de ce phénomène : cuisine, utilisation des salles de bain, ménage, respiration et transpiration, comme il peut s’agir d’une conséquence des remontées capillaires. Le diagnostic n’est pas simple dans ce cas.

L’humidité due au manque de ventilation

Une ventilation insuffisante entraîne avec le temps des problèmes d’humidité. Et bien que la ventilation soit obligatoire dans tous les logements depuis plusieurs années, elle est souvent insuffisante surtout lorsque l’isolation est importante. Par contre, une bonne ventilation permet de maintenir un taux d’humidité faible qui, idéalement, doit se situer entre 40% et 60%. À noter que la ventilation insuffisante contribue aussi au phénomène de la condensation.

L’humidité due aux fuites

On pense souvent aux fuites lorsqu’un problème d’humidité est détecté, mais une simple réparation est souvent insuffisante, car les dégâts causés sont déjà pesants. De plus, trouver la source de la fuite est souvent difficile. À moins qu’il s’agisse d’un robinet qui fuit ou d’un système visible à l’extérieur, la tuyauterie défectueuse est souvent cachée dans la structure d’un mur ou enterrée au sol. On ne se rend pas compte du problème rapidement et l’humidité finit par se propager dans d’autres endroits.

L’humidité due aux remontées capillaires

Humidite facade - Technichem

Les remontées capillaires, difficiles à mettre en évidence, comptent aussi parmi les causes principales de l’humidité. L’humidité se trouve au départ au sol et s’étend ensuite sur le bas des murs intérieurs et extérieurs pour remonter plus haut avec le temps. Plus on tarde à identifier le problème et plus les murs et les fondations seront infectés.

Technichem propose plusieurs produits très efficaces contre les remontées capillaires comme TECHNISIL M.S et TECHNISIL M.S.HYBRIDE.

Les conséquences de l’humidité

Les conséquences de l’humidité sur la maison

Les conséquences de l’humidité sur une maison peuvent être graves d’autant plus si l’on se tarde à identifier et résoudre le problème. Les conséquences visibles sont nombreuses à commencer par le craquellement des peintures, enduits et papiers peints, la formation des moisissures sur les murs et bas des murs, l’apparition de mousses et de champignons sur les joints des carrelages, la formation du salpêtre sur le haut des murs et sur le plafond, les fissures, le pourrissement du bois, etc.

Mais ce qui est plus grave, c’est la dégradation des structures internes de la maison et les dégâts électriques qui présentent un risque autant pour la solidité de l’habitation que pour la santé.

On vous invite à découvrir les produits Technichem pour le traitement du salpêtre (TECHNICURE A.S et C.S) et des champignons et mérules.

Humidite cave - Technichem
Effet de l’humidité sur les murs enterrés

Les conséquences de l’humidité sur la santé

Les problèmes de santé liés à l’humidité sont nombreux et peuvent s’aggraver au long terme. Ainsi, le développement de champignons provoque des allergies aux acariens et aux moisissures qui entraînent à leur tour des réactions allergiques passagères voire même des problèmes pulmonaires, des crises d’asthme ou un rhume chronique. L’humidité dans les maisons contribue aussi à l’aggravation des problèmes articulaires comme l’arthrite, l’arthrose et les rhumatismes. On rappelle que les enfants, les personnes âgées et les personnes à la santé fragile sont les plus exposés aux problèmes de santé liés à l’humidité.

Cela va dans un seul sens, les conséquences de l’humidité peuvent être ravageuses si l’on ne procède pas aux traitements nécessaires au plus vite. Et si les symptômes de l’humidité sont très visibles, ils signalent souvent une importante propagation de l’humidité dans les murs et les fondations.

Un diagnostic effectué par un professionnel est donc primordial pour cerner tous les problèmes et les corriger. TECHNICHEM est un nom de renommée dans ce domaine et propose une gamme variée de produits pour prévenir et traiter l’humidité.

 

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

 

Le taux d’humidité idéal dans la maison

Le taux d’humidité dans une maison est un facteur important qui participe du confort ou de l’inconfort de ses habitants. S’il est différent dans chaque maison, il peut aussi varier sous un même toit d’une pièce à l’autre, notamment selon les activités qui s’y déroulent et les matériaux qui s’y trouvent.

Le taux d’humidité idéal dans la maison

Condensation humiditeLe taux d’humidité idéal dans la maison pour des conditions de confort de vie optimales devrait idéalement être compris entre 45 et 50%.

Quand un taux d’humidité trop important s’installe de manière prolongée, des problèmes peuvent être occasionnés comme l’apparition de mauvaises odeurs, de moisissures et de tâches d’humidité, de décollements ou de boursouflures du papier peint… Si le problème n’est pas réglé, des dégâts plus importants peuvent même survenir avec une dégradation des boiseries, plâtres et peintures et une fragilisation des éléments structurels (murs, charpente…) de la maison.

 

Les effets de l’humidité sur la santé

Un taux d’humidité trop élevé dans une maison peut aussi être responsable de problèmes de santé non négligeables, notamment chez les enfants et les sujets fragiles. L’humidité va dans un même temps provoquer une prolifération des moisissures, micro-organismes, salpêtre et acariens responsables d’allergies et de certains problèmes respiratoires, et amener les habitants à surchauffer leur logis, provoquant par là même un développement bactérien accru.

Trop d’humidité dans une maison va ainsi favoriser l’apparition ou le renforcement de pathologies comme les allergies aux acariens ou aux moisissures, ainsi que le développement de maladies chroniques associées telles que les rhinites, bronchites et conjonctivites. Ces problèmes étant susceptibles de toucher principalement les plus jeunes, et d’autant plus s’ils présentent déjà des symptômes d’asthme ou d’allergies, il convient de contrôler le taux d’humidité dans la chambre des enfants et de procéder à sa régulation dans le cas où il serait trop élevé.

Le manque d’humidité, un problème aussi !

Si un taux d’humidité trop élevé peut être nocif pour la santé de ses habitants, il n’est pas bénéfique non plus d’habiter une maison où l’air serait trop sec. C’est surtout en hiver que ce problème peut être observé, avec la mise en route de chauffages qui assèchent l’air ambiant. Un environnement trop peu humide peut causer des désagréments et inconforts de toute sorte comme des gerçures des lèvres, des irritations des yeux et de la peau, de la fatigue, une sécheresse de la gorge… mais aussi des pathologies plus graves comme l’asthme, certains problèmes respiratoires et la déshydratation.

Le manque d’humidité dans la maison provoque aussi une baisse de l’immunité, et donc une augmentation du risque d’infections et maladies, d’autant que certains virus comme la grippe se transmettent plus facilement dans un environnement sec. Quand on sait qu’un air sec amène aussi un flottement plus important de poussière dans l’air, et que le niveau de pollution augmente d’autant, on prend bien conscience de la nécessité de maintenir dans la maison un taux d’humidité moyen constant.

Mesurer et réguler le taux d’humidité dans une maison

Pour connaitre le taux d’humidité dans une maison, il suffit d’utiliser un hygromètre. Les professionnels du réseau TECHNICHEM utilisent un Hygromaster, qui va mesurer précisément la température de l’air et le taux d’humidité relatif par le biais d’une sonde thermo-hygrométrique.

Diagnostic humidite - Hygromaster
Hygromaster

 

Connaître ce taux permet d’agir en conséquence pour réguler l’humidité, selon que le taux est trop faible ou trop élevé. Dans le cas d’une maison trop humide, on pourra par exemple avoir recours à des déshumidificateurs, éviter de faire sécher le linge à l’intérieur, aérer les pièces d’eau régulièrement ou encore utiliser une hotte aspirante lorsqu’on cuisine ; dans le cas d’un taux d’humidité trop bas, des récipients d’eau sur le radiateur ou l’ajout de plantes vertes pourront contribuer à améliorer les choses. Des systèmes de ventilation hygroréglable existent également pour réguler le taux d’humidité dans la maison et éviter la condensation en excès, tout en éliminant les polluants présents dans l’air pour un confort de vie optimal.

Ventilation positive - Eoletec
Installation d’une VPH

 

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

Améliorer l’étanchéité des murs et façades

Les façades nous protègent des intempéries et contraintes extérieures, et sont par là même soumises à des agressions continues : la pluie, le gel, le ruissellement mais aussi la pollution, les souillures et les graffitis contribuent à la dégradation progressives des surfaces exposées.

L’étanchéité des murs et façades mise à rude épreuve

L’eau pénètre dans les matériaux des façades, que ce soit par contact direct dans le cas de pluies battantes, par gravité en cas de ruissellement sur des murs fissurés, ou simplement par capillarité. Ces infiltrations dues à la diminution de l’étanchéité des murs peuvent avec le temps provoquer d’importants dégâts, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du bâtiment : les matériaux de construction comme le plâtre et la pierre se gorgent d’eau, s’émiettent, se couvrent de champignons et peuvent porter le problème de l’humidité jusqu’à l’intérieur. C’est souvent là qu’on prend conscience de l’ampleur du problème, quand le papier peint se décolle, que le bois pourrit et que la peinture et le plâtre des murs s’écaillent.

Renovation de facade Technichem

D’autres conséquences, moins visibles mais tout aussi ravageuses peuvent être observées. A long terme, c’est toute la structure du bâtiment qui est fragilisée par l’humidité ; la charpente et la toiture notamment peuvent perdre en résistance, d’autant que des champignons comme la mérule peuvent se développer dans le bois et proliférer, rongeant les plinthes, boiseries, parquets et charpentes, mettant en danger la structure même de la maison ou de l’immeuble. L’humidité dans la maison peut aussi être responsable de problèmes de santé comme l’asthme ou certaines allergies.

Le nettoyage de façade, un geste indispensable

Pour rénover une façade, la protéger de l’humidité et assurer l’étanchéité des murs, il convient tout d’abord de procéder à un nettoyage en profondeur. Seul un décapage par brossage et un lavage sous pression permet d’éliminer les résidus d’anciens traitements, ainsi que la saleté et les particules présentes en surface. Les murs doivent ensuite être décontaminés en profondeur pour débarrasser les matériaux d’éventuels micro-organismes, moisissures et mousses. Enfin, lorsque les supports sont trop friables, le recours à un produit consolidant peut être nécessaire pour stabiliser les supports avant leur traitement.

Les traitements hydrofuges de façade

Hydrofuge facade - TechnichemPour garantir l’étanchéité des murs de façon durable, il convient de protéger les façades de l’humidité, du gel et des agressions extérieures avec une peinture hydrofuge qui va imperméabiliser les surfaces, ralentir la formation de mousses et même retarder l’encrassement grâce à ses propriétés oléofuges. Les hydrofuges sont aussi anti-pollution, laissent respirer les surfaces et protègent contre les risques de fissure. Certains comme le TECHNICHRYL Siloxane sont en outre renforcés d’une dose « perlante » qui renforce les propriétés hydrophobes du produit et confère au mur des caractéristiques auto-nettoyantes.

Pour choisir l’hydrofuge le plus adapté, il convient d’évaluer les contraintes propres aux supports et aux matériaux, ainsi qu’à l’environnement du chantier : les surfaces sont-elles sèches, ou humides ? Poreuses ou non ? Des joints frais sont-ils présents ?..
Deux principaux types d’hydrofuges de façade existent : les hydrofuges en phase solvant et les hydrofuges en phase aqueuse.

  • Les hydrofuges à base de solvant sèchent rapidement et peuvent être appliqués sur des couches plus anciennes, mais ne s’utilisent que sur des supports secs et peuvent se révéler nocifs. De plus ils sont inadaptés aux supports alcalins tels que les enduits ou bétons fraîchement réalisés.
  • Les hydrofuges en phase aqueuse peuvent quant à eux s’appliquer sur support sec ou humide, sont inodores et non inflammables et peuvent s’utiliser sur support alcalin, mais ils ne peuvent être utilisés sur un support déjà hydrofugé précédemment et plusieurs couches successives (frais sur frais) sont nécessaires, sans compter que des pluies survenant dans les deux heures suivant l’application peuvent suffire à lessiver le produit.
  • Il existe aussi des peintures hydrofuges colorées (TECHNICRYL SILOXANE) pour la coloration ou la rénovation des surfaces en béton, maçonnerie, fibrociment ou crépis. Leurs propriétés hydrophobes, algicides et anti-pollution permettent d’allier esthétique et entretien pour assurer l’étanchéité des murs à long terme. Chez Technichem la peinture hydrofuge est disponible en 48 teintes pastels satinées, mais il est aussi possible d’opter pour la version blanche et de la teinter à l’aide d’une machine à teinter et d’un colorant universel.

Mise en œuvre pour garantir l’étanchéité des murs

Les chantiers de façade demandent l’intervention d’un professionnel qui va évaluer les produits les plus adaptés en fonction du support à traiter et de l’environnement des murs concernés. L’application d’un hydrofuge requiert en outre un nettoyage et un assainissement préalable des surfaces, et quelques interventions doivent être envisagées pour reboucher les fissures, s’occuper des joints effrités et protéger les vitres et châssis.

Les traitements sont ensuite appliqués à la brosse, au rouleau ou au pistolet en deux ou trois couches pour permettre une saturation du support et une migration en profondeur qui assurera la longévité de la protection hydrofuge et un renforcement durable de l’étanchéité des murs traités.

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

 

Protéger les murs contre les graffitis

On observe ces dernières années une recrudescence du vandalisme visant les bâtiments publics et privés. Qu’il s’agisse de commerces, de monuments historiques ou d’habitations, tous sont exposés au risque croissant de dégradations comme les badigeonnages, tâches et graffitis réalisés au marqueur indélébile, à la peinture cellulosique ou polyuréthane. Ce sont ainsi plus de 285.000 m2 de murs qui ont dû être effacés rien qu’en 2011 à Paris.

Traitement anti graffitis

L’importance de recourir à des traitements préventifs anti-graffiti

Il va sans dire qu’au-delà de la nuisance esthétique et de principe, ces actes de malveillance ont aussi un coût : celui des interventions de nettoyage nécessaires pour remettre en état les surfaces souillées. Et quand on sait que certains supports, fragiles ou poreux, ne peuvent subir de nettoyage abrasif comme le sablage sans être irrémédiablement altérés, on comprend mieux les enjeux des traitements préventifs anti-graffiti.

Les vernis anti-graffiti permettent d’agir de façon préventive pour préserver le patrimoine immobilier. Leur application permet de protéger les supports sans en modifier l’aspect, et d’éliminer plus aisément les tâches et tags ultérieurs sans devoir utiliser de techniques et produits trop agressifs pour les surfaces traitées.

Le principe d’action des différents vernis anti-graffiti

Les traitements anti-graffiti qui peuvent être mis en œuvre sont de plusieurs types. Certains forment un film de surface et d’autres, particulièrement recommandés dans le cas de matériaux poreux comme la brique ou la pierre, pénètrent la structure porométrique de la surface traitée.

Les traitements combinent parfois plusieurs actions, afin d’obtenir le résultat le plus adapté à la surface à traiter. On peut ainsi recourir à des produits ayant une action bouche-pores pour colmater les pores et capillaires des supports, une action oléophobe ou enfin une action filmogène pour former un film protecteur de surface.

Il convient également de choisir entre un traitement réversible (A301 Technifond et A302 Techniguard +) et un traitement permanent (A303 Technifond PU 2 K). Le traitement anti-graffiti réversible est particulièrement recommandé pour les bâtiments et monuments classés car son impact sur l’aspect du support en matière de brillance et de tonalité est limité. Toutefois le vernis, moins résistant, devra être appliqué à nouveau après chaque nettoyage. Pour les bâtiments à risque d’une valeur historique ou artistique moindre, on préférera recourir à un vernis anti-graffiti permanent qui, bien que modifiant un peu l’aspect des surfaces traitées, résistera aux nettoyages successifs.

Comment choisir sa protection anti-graffiti ?

Pour choisir le type de traitement le plus adapté à votre bâtiment, il faut évaluer avec attention différents facteurs :

  • Le degré de risque de vandalisme de l’édifice selon la fréquence des graffitis précédemment observée et la situation de la surface concernée (à l’intérieur ou à l’extérieur, protégée par une enceinte ou des caméras, à hauteur d’homme ou surélevée…) ;
  • Le type de bâtiment et son caractère historique ou artistique remarquable ;
  • La porosité et la fragilité des matériaux ;
  • L’importance de la préservation de leur aspect ou de leur perméabilité à la vapeur d’eau ;
  • Etc.

Ce n’est qu’en prenant en compte tous ces facteurs qu’on pourra définir la meilleure solution anti-graffiti à adopter.

Des solutions professionnelles complètes

Une réflexion globale

La mise en œuvre d’un traitement anti-graffiti ne repose pas uniquement sur l’application d’un vernis anti-graffiti sur les surfaces à protéger. Il s’agit d’un travail global de réflexion et de prévention des risques qui s’appuie sur l’étude des facteurs environnementaux et architecturaux des bâtiments à traiter et sur une préparation soignée des supports. Nettoyage complet, élimination des restes de vernis et des mousses éventuelles, assainissement des joints et colmatage des fissures viennent s’ajouter à l’élimination des graffitis existants pour créer une base propre et saine avant l’application du vernis de protection.

Mise en oeuvre

Le traitement anti-graffiti est ensuite seulement appliqué à la brosse, au rouleau ou par pulvérisation, en autant de couches que nécessaire pour assurer l’étanchéité préventive des surfaces. Les professionnels du réseau TECHNICHEM sont en mesure de proposer un diagnostic complet, non seulement en matière de protection anti-graffiti, mais aussi plus généralement au sujet de la préservation globale des édifices, en partageant leur expertise en matière d’humidité ou de protection anti-pollution, anti-poussière ou encore antigel.

Humidite - Anti graffitis
Application par pulvérisation

 

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre

 

Existe-t-il une peinture anti-humidité ?

Il arrive souvent que, confronté au problème de l’humidité dans sa maison, on rechigne à se tourner de prime abord vers un professionnel pour se contenter des solutions proposées en grande surface. Or, le problème est très souvent global, et la simple application d’une peinture anti-humidité ne suffit pas à le régler. La plupart des cas nécessite un diagnostic approfondi pour déterminer les solutions à mettre en œuvre pour pouvoir, non seulement réparer les dégâts directement observables mais aussi traiter la ou les causes de l’humidité. Sans cela, le problème risque de réapparaître, voire de s’étendre et d’engendrer des dégâts plus importants à long terme.

Humidite - Cave humide
Mur enterré fortement touché par l’humidité

Le problème des murs humides

La présence de murs humides dans la maison est, dans la plupart des cas et en dehors de fuites ou infiltrations accidentelles, due au phénomène des remontées capillaires, c’est-à-dire de l’ascension de l’humidité du sol dans les murs. Souvent causées par un défaut d’étanchéité à la base d’un mur ou d’un mauvais drainage du terrain, elles peuvent atteindre plus d’un mètre de hauteur et créer de nombreuses dégradations dans la maison, touchant les enduits, papiers et boiseries et favorisant le développement de moisissures et micro-organismes malsains qui peuvent avoir des répercussions sur la santé des occupants de la maison.

La peinture anti-humidité

Il existe sur le marché une vaste offre de peintures anti-humidité, mais toutes n’ont pas la même efficacité. Parce que dans le cas des remontées capillaires par exemple, il ne suffit pas de couvrir la zone humide pour se débarrasser de l’humidité !

Les peintures classiques anti-humidité

Les peintures anti-humidité que l’on trouve dans le commerce « imperméabilisent » le mur dans le sens où elles résistent à la condensation, masquent les tâches d’humidité et les moisissures et empêchent le cloquage. En d’autres termes, elles sont étanches et empêchent les murs de respirer, et de ce fait d’évacuer l’humidité. Elles n’ont donc pas vocation à traiter et assainir le mur et surtout, elles ne règlent en rien le problème des remontées capillaires qui fragilisent les matériaux.

Les hydrofuges professionnels

Humidite - Technisil Hydro PlusHeureusement, on trouve également sur le marché des solutions plus adaptées : des hydrofuges qui imperméabilisent les murs en cas d’infiltration tout en étant transpirant et en traitant d’autres problèmes annexes de l’humidité, comme l’apparition de mousse et moisissures. Plus coûteux que les simples peintures anti-humidité, les hydrofuges assurent néanmoins un résultat à long terme. En imprégnant les murs poreux d’hydrofuge, on assure une action non seulement curative mais aussi préventive contre l’humidité. Ces produits de qualité sont utilisés par des professionnels et ne sont pas en vente dans le commerce.

 

Le traitement de l’humidité à long terme

Les problèmes d’humidité importants demandent plus que la simple application d’une peinture anti-humidité. Un diagnostic complet est nécessaire pour déterminer les causes et la gravité de chaque cas et définir le traitement le plus adapté. Pour lutter contre les remontées capillaires, la meilleure solution est l’injection de résines hydrophobes (TECHNISIL MS ECO et TECHNISIL MS HYBRIDE) dans les murs pour créer une barrière étanche à la source du problème, c’est-à-dire dans toute l’épaisseur de la base des murs en contact avec le sol, pour empêcher toute remontée de l’humidité. Les murs traités s’assécheront alors ensuite progressivement.

Humidite - Pompe d'injection
Appareil à injection

Pour traiter le problème des sels, qui migrent avec l’humidité dans les murs puis cristallisent dans les zones d’évaporation, un convertisseur de sel (TECHNICURE CS) peut aussi être utilisé avant l’injection.

Une fois le taux d’humidité dans le mur revenu à la normale, des travaux de finition pourront être entrepris avec l’application d’un enduit (TECHNICURE AS) ou de plâtre (TECHNIPLATRE) spécifique de finition. Seul ce protocole complet d’opérations, qui prend en compte le problème de l’humidité dans sa globalité, peut venir à bout des murs humides dans la maison.

Humidite - Traitement du salpetre
Application de l’enduit TECHNICURE CS

 

A lire aussi :

Anti mousse toiture
Assèchement des murs
Demoussage toiture
Etanchéité mur enterré
Humidité
Hydrofuge facade
Hydrofuge oléofuge
Hydrofuge toiture
Lasure béton
Merule
Mur humide
Nettoyant facade
Nettoyant toiture
Peinture façade
Peinture toiture
Technichem
Remontée capillaire
Renovation facade
Renovation toiture
Salpetre